Mon itinéraire pour 2 jours en famille dans l’Est de La Réunion

Mon itinéraire pour 2 jours en famille dans l’Est de La Réunion


Pendant cette période de vacances scolaires, je vous invite à découvrir la région de l’île où j’ai grandi, l’Est de La Réunion, en partenariat avec l’Office de Tourisme de l’Est*. Un territoire que même les Réunionnais connaissent parfois mal, et que continue moi-même de découvrir au fil des années.

Pour cette première escapade, je vous emmène à La Plaine des Palmistes et à Saint-André, avec un objectif : vous proposer des idées d’activités qui pourront convenir à toute la famille. 

JOUR 1 : Un “changement d’air” à La Plaine des Palmistes

Pour cette première journée en famille dans l’Est, prenons la direction de La Plaine des Palmistes. Pour démarrer votre séjour, je vous propose de choisir entre l’une de ces deux activités que j’ai pu tester : une balade à cheval ou une balade contée. A vous de choisir en fonction de vos envies !

Une Balade à cheval avec François Garçonnet 

Balade à cheval à la Plaine des Palmistes avec François Garçonnet

Rendez-vous à 8h, à La Porte des Cascades pour une matinée en compagnie de François Garçonnet et ses Irish Cob. J’ai testé la balade vers la Pandanaie, mais François Garçonnet propose également plusieurs autres parcours à la découverte de l’Est de l’île. Cette balade nous emmène à la découverte du  “Pandanus montanus”, une variété de vacoa qui se distingue des autres par ses feuilles ondulées.

A cheval dans la pandanaie de la Plaine des Palmistes – reportage pour Ile de La Réunion Tourisme

Notez qu’il est possible de déjeuner directement à la ferme équestre. J’ai eu le plaisir de goûter aux bons petits plats de Sylvie, agricultrice spécialisée dans le goyavier

Quand vous quittez la ferme équestre, pensez également à faire un arrêt à la Cascade Biberon, juste à côté. L’accès au pied de la cascade a été aménagé. 

Tarif de la balade de 3h: adulte 45 € , enfant 40,5 € – Infos et réservations sur les balades à cheval à la Plaine des Palmistes auprès de l’Office de Tourisme :

Une Balade contée au Piton des Songes avec Luco Sautron

Balade au Piton des Songes avec Luco Sautron

Rendez-vous à 10 heures à côté du Domaine des Tourelles pour une petite balade en compagnie de Luco Sautron. Cet amoureux des hauts nous emmène au Piton des Songes, l’un des 23 pitons de La Plaine des Palmistes, qui compte parmi les plus accessibles. 

La promenade démarre au parking du Bras des Calumets, et après seulement quelques mètres, nous voilà au coeur d’une forêt humide, sur un sentier aménagé. La montée jusqu’à la Croix Victorieuse est rythmée par les anecdotes sur la Plaine des Palmistes ou sur les plantes et arbres qui nous entourent. Luco nous teste aussi avec des “sirandanes” et nous transporte avec ses contes. Une fois en haut, on profite d’un beau point de vue sur la Plaine des Palmistes.

Tarif : adulte 13 €, enfant 8 € Infos et réservations auprès de l’Office de Tourisme

Un voyage dans le temps au Domaine des Tourelles 

Le Domaine des Tourelles à la Plaine des Palmistes

Après le repas, nous avons pris la direction du Domaine des Tourelles. Cette magnifique bâtisse met à l’honneur l’artisanat de l’île. Nous en avons également appris davantage sur l’histoire de la Plaine des Palmistes. 

Pour la petite histoire, la Plaine tient son nom de l’abondance des palmistes au XVIIIe siècle. C’est au alentours de 1830 que les premiers habitants s’installent mais ce n’est qu’en 1847 qu’un premier village est officiellement créé. Il est baptisé Sainte-Agathe, du nom du poste militaire installé pour explorer la zone. La colonisation est ensuite décidée quelques années plus tard. Des terres sont données gratuitement aux colons volontaires.

Au fil des années, la Plaine devient un lieu de villégiature populaire auprès des riches familles de Saint-Denis à Saint-Benoît, notamment à cause du développement du paludisme sur la côte Est. On appelait ça le “changement d’air” : on montait dans les hauts de décembre à mars, pour fuir les moustiques et pour respirer le bon air frais des montagnes.

A côté du bâtiment principal, on trouve également une « ajoupa ». Ces constructions en « bois rond » non équarri et recouvertes de feuillages étaient communes aux boucaniers, aux gardiens ou encore aux esclaves marrons, selon le poète Eugène.

Pratique : entrée gratuite, ouvert de 10h à 17 h. Infos auprès de l’Office de Tourisme de l’Est

Où manger à La Plaine des Palmistes ?

Un bon cari à l’Escale des Calumets 

Après notre balade matinale, nous avons fait un arrêt à l’Escale des Calumets, sur les conseils de Luco. Les caris étaient excellents et l’accueil très sympathique. Lors de notre passage, nous avons dégusté un civet coq et une pintade au combava. Un délice ! 

Pratique : Infos et réservations sur la page Facebook de L’Escale des Calumets

Un repas sur le pouce chez Will Grillados 

Ce petit snack propose des repas à emporter, des sandwichs ainsi que des pizzas. Très pratique, et très bon rapport qualité-prix. Mention spéciale pour les pains bouchons !

Infos sur la page Facebook de Will Grillados


Où dormir à La Plaine des Palmistes ?

Le Chalet des Plaines à la Plaine des Palmistes

Nous avons séjourné au Chalet des Plaines, au coeur de La Plaine des Palmistes. Les hôtes vous accueillent dans deux chalets en bois confortables et qui ont beaucoup de charme.

Chaque chalet dispose de deux chambres, et peut accueillir jusqu’à six personnes, si on ajoute le lit gigogne qui se trouve dans le séjour. Côté pratique, la cuisine est entièrement équipée et les chalets sont chauffés. Et dans la cour, les enfants ont également le droit à leur propre cabane, pour jouer.

Bref, une adresse coup de coeur que je vous recommande les yeux fermés.

Tarif pour 2 nuits, 220€ pour un chalet capacité de 6 personnes.  Infos et réservations sur la page Facebook du Chalet des Plaines

Jour 2 : Immersion dans la culture indo-réunionnaise à Saint-André

Après avoir quitté La Plaine des Palmistes, direction le littoral pour un arrêt à Saint-André. La ville est connue pour être le berceau de la culture tamoule à La Réunion. Mon enfance, entre Bras-Panon et Saint-André, était d’ailleurs rythmée par les processions, qui passaient devant la maison familiale. Voici quelques idées d’activités pour cette deuxième journée.

Visite du temple Maryen Péroumal 

Temple Maryen Péroumal à Saint-André

Pour en apprendre davantage sur la culture tamoule et la religion hindoue, rendez-vous au temple Maryen Péroumal. Sur place, c’est Frédo, l’un des membres de l’association du temple qui nous sert de guide. Ce temple familial est l’un des rares lieux de culte hindous à proposer des visites touristiques. 

Notre guide nous parle de l’arrivée des premiers immigrés indiens, venus travailler dans la canne, mais aussi des divinités vénérées par les Réunionnais d’origine indienne. L’hindouisme tel qu’il est pratiqué à La Réunion, a quelques particularités, héritées des engagés indiens. Par exemple, certains rites, qui ont pratiquement disparu en Inde, sont toujours présents dans l’île. C’est le cas des sacrifices à la déesse Karli ou encore des marches sur le feu. 

Frédo évoque également des temps de prières, de fêtes et de carêmes qui rythment la vie des croyants. Ensemble, nous admirons également les statues colorées qu’il a peintes à la main, avec deux autres peintres d’art indien réunionnais. 

Cette visite fait partie de mes coups de coeur, car les échanges avec Frédo sont vraiment enrichissants. Les visites sont parfois assurées par Jaïro, qui est tout aussi passionnant !

Tarif de la visite : adulte 9 € , enfant 4,50 € Infos et réservations sur cette visite à la découverte de la culture tamoule auprès de l’Office de Tourisme de l’Est

Une balade au Jardin des 1001 Saveurs 

Le Jardin des 1001 Saveurs à Saint-André

L’après-midi, prenez la direction du Jardin des 1001 Saveurs pour une balade dans un beau jardin créole. Le propriétaire des lieux a également construit une belle maison créole que je trouve particulièrement photogénique ! Et que dire du jardin de plus de 4 hectares ! On y retrouve des arbres, fleurs, fruits, plantes, épices typiquement créoles.  

Infos et réservations sur le site de l’Office du Tourisme de l’Est ou sur le site du Jardin des 1001 Saveurs

Jeux d’enfants au Parc du Colosse

Ce grand parc, près de l’océan, a rouvert ses portes en début 2020, après avoir été entièrement rénové. C’est un lieu très apprécié des familles de l’Est car on y trouve des jeux pour enfants, des aires de pique-nique, etc. L’entrée est gratuite.

Un arrêt devant le Temple Ti Bazar, à l’heure dorée

Les statues colorées du temple de Ti Bazar à Saint-André

Ce temple, érigé en 1900 est l’un des endroits incontournables lorsque l’on visite Saint-André. Je vous conseille de vous arrêter devant le temple (**lire ci-dessous) à peu près une heure avant le coucher du soleil. La lumière est alors rasante, et rend les couleurs encore plus belles.

Le temple s’anime au moment du Cavadi, en janvier, et toute la ville est illuminée en octobre/novembre pour le Dipavali.

Où manger ?

Le Royal Hindoustan

Si vous souhaitez poursuivre l’immersion dans la culture indienne, c’est l’adresse qu’il vous faut. Ce restaurant sert des thalis indiens excellents, dans un cadre joliment décoré.

Pratique : 700 chemin Centre 97440 Saint André, La Réunion, +33 2 62 56 57 57

Kom La Kaz

Le nom résume bien la philosophie et l’atmosphère de ce petit restaurant. On y mange des plats créoles délicieux. Mention spéciale pour le bol renversé, mon préféré !

D’autres idées sur le site de l’Office de Tourisme de l’Est…

Et c’est ici que s’arrête ce périple en famille dans l’Est de l’île, à la découverte de La Plaine des Palmistes et Saint-André. Evidemment, je n’ai pas pu parler de tous les endroits à visiter sur ces deux communes, il s’agit d’une sélection très personnelle. N’hésitez pas à faire vos suggestions de lieux à visiter en commentaire !

Je vous invite également à consulter les idées d’activités proposées par l’Office de Tourisme de l’Est. Des offres spéciales sont notamment prévue pendant les vacances scolaires de juillet/août 2020. Rendez-vous sur le site de l’Office du Tourisme pour plus d’infos sur vos vacances dans l’Est.

*Partenariat sponsorisé. Cet article a été réalisé en collaboration avec l’Office de Tourisme de l’Est. Comme toujours, je ne vous parle que des lieux et activités que j’ai testé et réellement apprécié.

**L’accès à certains temples est strictement réservé aux coreligionnaires, tandis que d’autres sont ouverts. Le temple de Ti Bazar ne se visite généralement pas. Dans tous les cas, demandez toujours poliment à parler au gardien avant d’entrer dans un lieu de culte. Sachez également que les croyants respectent un carême avant d’entrer au temple. Il est donc recommandé de faire de même.

lapetiteredac

2 thoughts on “Mon itinéraire pour 2 jours en famille dans l’Est de La Réunion

  1. Merci pour toutes les informations ! Et tes coups de cœur.
    L’est on connaît moins et pourtant il y a de belles surprises !

    Dalia & Yeun

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *