11 musées et lieux culturels à visiter à La Réunion

11 musées et lieux culturels à visiter à La Réunion

L’île de La Réunion compte huit musées régionaux et départementaux incontournables, qui permettent aux visiteurs d’en apprendre davantage sur l’histoire de l’île et son patrimoine culturel et naturel. En plus de ces musées, des dizaines de lieux culturels (villas privées, vestiges, etc.) valent également le détour. En voici une sélection non exhaustive.

1. La Cité du Volcan, Le Tampon

La Cité du Volcan se situe à la Plaine des Cafres, sur la commune du Tampon. Ce lieu, entièrement rénové en 2014, est à la fois un musée et un centre pédagogique et scientifique international. Avec son cinéma 4D et ses projections holographiques, il propose aux visiteurs une balade atypique au coeur des volcans de La Réunion : le Piton des Neiges et le Piton de la Fournaise. L’occasion d’en apprendre davantage sur le premier, qui est à l’origine de la naissance de l’île et sur le second, qui est l’un des volcans les plus actifs du monde.

2. La Maison Folio, Hell-Bourg (Salazie)

Située au coeur du village d’Hell-Bourg, dans le cirque de Salazie, cette belle demeure créole propose une plongée dans La Réunion du XIXe siècle. La maison et son jardin luxuriant sont inscrits à l’Inventaire des Monuments Historiques du Département. Les propriétaires actuels ouvrent une partie de la demeure ainsi que le jardin au public, pour des visites guidées qui évoquent l’histoire de l’île.

3. Le Musée Léon Dierx, Saint-Denis

C’est l’une des demeures de la mythique rue de Paris, la version réunionnaise des Champs Elysée, s’il devait en exister une. Ce musée, créé en 1912, est consacré aux Beaux-Arts. Il porte le nom de Léon Dierx, un poète parnassien originaire de Saint-Denis et ami de Leconte de Lisle. Sa collection d’oeuvres (dont des oeuvres de Picasso, Gauguin, Cézanne) est issue de la collection d’Ambroise Vollard, un célèbre marchand d’art d’origine réunionnaise. Vous repérerez également quelques oeuvres de peintres créoles, comme Adolphe Le Roy ou Louis Antoine Roussin.

4. Le Muséum d’Histoire Naturelle de La Réunion, Saint-Denis

Le muséum d’Histoire naturelle de La Réunion est le plus vieux musée de La Réunion. Il se trouve à l’extrémité de la rue de Paris, au coeur du jardin de l’Etat, qui est lui même le plus ancien jardin botanique de l’océan Indien. A l’époque coloniale, ce bâtiment abritait le conseil du gouverneur de Bourbon. Le visiteur y découvre aujourd’hui des animaux de la zone océan Indien, dont certains ont disparus, comme le dodo. A noter que le fameux volatile devenu emblème de la marque de bière réunionnaise, n’a en fait jamais vécu à La Réunion !

5. L’Artothèque, Saint-Denis

Vue sur les escaliers en bois de l'Artothèque
L’Artothèque est située dans une maison créole de Saint-Denis

Encore une belle maison créole de la rue de Paris à visiter ! Créé en 1991, l’Artothèque a pour ambition de valoriser l’art contemporain à La Réunion. Le lieu accueille des expositions temporaires et, comme toutes les artothèques, les abonnés peuvent emprunter des oeuvres. Si vous n’êtes pas particulièrement féru d’art contemporain, prenez tout de même temps de faire un arrêt pour visiter cette belle maison créole, et notamment son escalier, dont je suis particulièrement fan.

6. La Cité des Arts, Saint-Denis

Ce bâtiment moderne, pensé comme une pépinière artistique, abrite plusieurs espaces culturels. Vous pourrez venir assister à des concerts et spectacles, voir des expositions temporaires, ou même tout simplement déjeuner dans l’un des restaurants. Sur les facades, vous pourrez notamment admirer une oeuvre monumentale de Jace.

7. Le musée de Villèle, Saint-Paul

Ce musée est installé dans la demeure d’une grande lignée de propriétaires terriens emblématique de la période esclavagiste à La Réunion: les Panon-Desbassayns. Le domaine s’étend sur dix hectares, au coeur duquel se trouve la “grande case” ainsi que la Chapelle pointue. De nombreuses légendes entourent ce lieu, qui abrite la tombe de madame Desbassayns, l’un des personnages les plus célèbres de l’île et aussi l’un des plus controversés.

8. Le Musée Stella Matutina, Saint-Leu

Installé dans l’ancienne usine sucrière Stella Matutina, à Piton Saint-Leu, ce musée, créé en 1991, a été entièrement réhabilité en 2015. Il se focalise sur l’histoire de l’île à travers le développement de l’industrie de la canne. La partie consacrée à La Réunion “lontan” ,  avec ses “boutik sinois” et  ses “car courant d’air”, vaut le détour.

9. Kélonia, Saint-Leu

A l’origine, ce lieu – la Ferme Corail– exploitait les écailles de tortue. Maintenant que ces animaux en danger sont protégés, Kélonia s’est mué en véritable sanctuaire pour les tortues marines. Au total, on compte près de 1500 m2 d’installations et 1500 m3 de bassins alimentés en eau de mer. Kélonia recueille ainsi les tortues malades ou blessées, les soigne puis les relâche en mer.

10. Le Musée départemental du sel, Saint-Leu

C’est à la Pointe au Sel que se trouvent les dernières salines de La Réunion. Ces bassins datent d’une époque où La Réunion devait subvenir à ses besoins en sel, en exploitant l’eau de l’un des océans les plus salés du monde. Une visite vous permet d’en savoir davantage sur l’histoire des salines et sur la fabrication du sel.

11. Le Musée des arts décoratifs de l’océan Indien (MADOI), Saint-Louis

Ce musée est situé sur le Domaine caféier de Maison Rouge, un domaine fondé il y a près de 300 ans. Il abrite une collection d’objets décoratifs d’origines indiennes, chinoises, européennes, africaines et malgaches. Vous pourrez également y déguster une tasse du fameux café Bourbon Pointu, réputé pour être l’un des meilleurs du monde – et aussi l’un des plus chers !

Cette liste non exhaustive s’arrête ici ! Mais il existe encore de nombreux lieux emblématiques qui méritent une visite, comme le musée de la broderie à Cilaos par exemple.

Et toi, quel est ton musée préféré ? Quel lieu culturel rajouterais-tu à cette liste ?

Lire aussi :

Les kayamb, roulèr et bob de Z-Lik Fabrication

 T’as deux minutes ? Allons monte Salazie

lapetiteredac

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *