La côte Ouest Ville par ville

VIDEO: La saison des baleines bat son plein à La Réunion

Les observations de baleines à bosse se multiplient à La Réunion depuis juin dernier. Cette semaine, elles ont notamment fait leur show au large de la plage de Boucan Canot, où ont été tournées ces quelques images :

Quand les observer ?

Les baleines viennent mettre bas près des côtes réunionnaises pendant l’hiver austral, soit généralement entre juin et octobre, avant de repartir vers l’Océan Antarctique.

Il semblerait qu’elles aient été peu nombreuses à s’approcher de La Réunion avant 2001. En revanche, depuis la création de Globice, en 2001, l’association a identifié près de 1000 baleines, qui sont passées, parfois à plusieurs reprises, près des côtes réunionnaises, avec un pic de fréquentation entre 2008 et 2011.

Cette année, depuis la première observation le 16 juin dernier à la l’Ermitage, plus d’une centaine de cétacés ont été repérés. 2017 s’annonce donc comme une une année exceptionnelle, après deux années où le nombre de baleines dans toute la zone Sud-Est de l’Océan Indien avait considérablement chuté.

Où les observer ?

Depuis le début de la saison, les lieux d’observations ont été nombreux : le Barachois, le cap La Houssaye, Boucan Canot… on peut les voir partout. Personnellement, j’ai pu en apercevoir au large de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne, mais c’est dans l’ouest, notamment depuis la plage de Boucan Canot, que j’ai pu les voir de plus près. Selon l’association Globice, la côte Ouest de l’île est plus favorable aux observations, devant le Sud et l’Est.

 

Les respecter et les comprendre

Plusieurs compagnies proposent d’admirer les cétacés, soit en bateau, soit en se mettant à l’eau. Dans tous les cas, il faut respecter la charte d’approche, pour éviter de perturber les baleines pendant leur migration, en évitant par exemple de s’approcher à moins de 100 mètres en bateau, et moins de 15 mètres en nageant. Consultez la charte => www.globice.org/02_Charte.htm

Chaque observateur est également invité à contribuer à mieux comprendre ces mammifères marins en les identifiant. Pour ce faire, il faut photographier la face ventrale de la nageoire caudale, dont la forme et la pigmentation est spécifique à chaque individu. Si vous avez réalisé une photo comme celle-ci, adressez-là en résolution maximale à l’association Globice. 

Ecrivez à photoid@globice.org en précisant la date du cliché et le lieu le plus précis possible de l’observation (ou dans l’idéal, le point GPS)

Bonus: si c’est la première observation de cette baleine, vous pourrez alors lui donner un petit nom !

 

 

Sources / Pour aller plus loin:

Clicanoo: Plus de 1000 baleines sont passées à La Réunion depuis 2001 

Sciences et Avenir : De moins en moins de baleines à bosse au large de La Réunion 

 

Crédit Photo WASAM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *